Rechercher

Le musée multi-sites d'Hérémence ou l'histoire d'un village

Dernière mise à jour : 3 sept.



Par le chantier du Barrage de la Dixence, le Val des Dix a connu un développement qui a modifié le quotidien de ses habitants et ce musée est un bel aperçu de cette vie d'avant.

On peut dire qu'il y a eu un avant, un après «Grande Dixence» ainsi qu'un souffle précurseur incarné par des passionné et férus d'histoire locale, tel Lucien Gauye.

Ce musée multi-sites trouve ses racines dans les années 60. Jusqu'ici, le mode de vie est autarcique, qualifié de moyen-âgeux, rythmé par une activité agro-pastorale. La construction du barrage améne l'argent dans les familles et modifie radicalement le quotidien des habitants de la vallée. Les habitations se modernisent, délaissant les vieux objets domestiques au profit du confort moderne.


Clairvoyant, Lucien récupère et stocke ces objets pendant des années et s'intéresse à la sauvegarde du patrimoine. Grâce à la volonté de quelques personnes, ce musée éclaté est créee, mettant en scène les précieux témoins d'une vie passée. La brochure Hérémence, une communauté alpine entre tradition et modernité relate parfaitement l'histoire avec des photos d'objets du plus insolite au plus typique. .

Un lieu de mémoire, à la découverte des traditions et des savoir-faire d’antan.

L’originalité de ce musée réside dans sa présentation comme un circuit de découverte : un musée multi-sites. Au lieu de se trouver en un seul et unique lieu, on déambule dans le village pour découvrir un habitat à l'ancienne, la forge d'antan, le pressoir, le moulin et une foule d’objets domestiques. Plus de 3000 objets sont exposés en ces lieux.

Au sous-sol de la maison bourgeoisiale datant de 1584, le musée artisanal a été aménagé par thèmes. On retrouve les métiers du bois, la cordonnerie, l'agriculture, le mayen, l'école, l'ancienne église.

Dans un bâtiment datant de 1776, on trouve une demeure traditionnelle avec une chambre et une cuisine aménagées à l'ancienne.

Puis en amont du village, c'est le moulin et le four banal en activité lors des fêtes villageoises.

En 2010, le pressoir romain du village est restauré et aménagé sur la place de la laiterie, la cave à vin ayant elle été installée sous l'ancienne forge de 1711.



En 2013 soit 300 ans plus tard, c'est la forge qui renait. C'est un bâtiment de trois étages, amoureusement restauré. Ce lieu unique abrite toute une vie passée et raconte le quotidien des artisans d'antan et de leurs familles. (la forge, le métier à tisser, la boissellerie). Au-dessus de la forge, l'ancien galetas est devenu un espace accueillant des expositions temporaires.


A plusieurs reprises, j'ai eu la chance de visiter le musée sous la houlette de Placide Dayer qui a été le conservateur pendant de nombreuses années. Je me suis délectée de ses récits passionnants. Il y a son cartable en bois, lorsqu'il était enfant, qui trône fièrement dans la salle de classe... , le «keubelo» qui a fait le tour du monde des expositions, le bâton des alpages de 1686, le premier four à raclette fabriqué par les ouvriers de la Dixence et une foule d'objets qui nous replonge dans un passé pas si lointain.



J'aime ces récits d'un autre temps. C'est toujours un vrai plaisir d'écouter toutes ces petites anecdotes, d'aller à la rencontre de ces personnes qui ont connu la grande révolution de l'avant/après Dixence. Je m'imprègne d'un temps que je n'ai pas connu et me plonge avec délice dans l'Histoire de la vallée.


Hérémence fait indéniablement partie de ces beaux villages du Val d’Hérens, ces villages que l'on croit connaître et pour lesquels on porte un autre regard dès lors qu'on les re-découvre avec un guide-habitant. Hérémence n'est pas seulement le village que l'on traverse en allant visiter le barrage de la Grande-Dixence. Je vous invite à faire une halte dans ce vieux village chargé d'histoire et déambuler dans ses ruelles à la découverte de son patrimoine. Et surtout, ne repartez pas sans avoir poussé la porte de l'Eglise Saint- Nicolas. On l'aime ou on la déteste mais une chose est sûre, elle ne vous laissera pas indifférente.



Envie de découvrir Hérémence, son musée, son église, sa vie locale. Suivez "Les balades de Patricia" pour une Immersion passé-présent à Hérémence.


Pour aller plus loin : les livres de Marie-Francoise Vouilloz « A l'ombre de la Dixence » et "Génération Barrage" sont des témoignages de cette époque.


5 vues0 commentaire