Rechercher

Val d'Hérens : un mois, une rando

Quelle est la plus belle randonnée de la vallée ? Voilà une question qui revient souvent, à laquelle il est impossible voire difficile de répondre. Parce que la plus belle randonnée n’existe probablement pas ! Elle change au gré des humeurs et de l'inspiration du moment, elle évolue au rythme des saisons. La plus belle, c’est sans doute celle qui va me faire vivre de jolis moments en conjuguant beauté des paysages et période idéale. Le timing parfait en somme ! Allez, je vous emmène randonner au fil des mois !


JANVIER Mayens de Bréona : un parcours raquette balisé en boucle d’environ 3 heures au départ de La Forclaz. La montée se fait sous le regard de la Dent Blanche, en surplomb du vallon de Ferpècle. Lorsque la neige a recouvert le toit des mayens, le paysage est féerique sous la blancheur éclatante d’un épais manteau neigeux. Une belle rando ensoleillée à réaliser en toutes saisons.

FEVRIER Alpage de Mandelon : un parcours raquette balisé en boucle d’environ 3 heures au départ de Leteygeon (Pralong). Le tracé se fait entre forêts et clairières dans une atmosphère sauvage et ouatée. En chemin, on peut admirer le mur du barrage et arrivé en haut, la récompense : une petite buvette d’alpage ouvert tous les week-end d’hiver pour profiter d’une pause terroir ensoleillée et du vaste panorama sur le Val des Dix.


MARS Arolla : tandis que la neige commence à fondre sur les versants soleil, Arolla fait son printemps de l’hiver pour les irréductibles. Une balade hivernale le long de la rivière à la découverte des hameaux ou dans la forêt de l'hôtel Kurhaus promet de jolis moments. Le tracé s’adapte à toutes les envies, de la balade d’une heure à la boucle complète de 4 heures. Proche des pistes de ski, se niche La Chotte, un lieu parmi mes terrasses d’hiver préférées.


AVRIL

Ossona par le Vallon de la Borgne : l’’éveil de la nature. Les près verdissent, les animaux sont en pâture, le plateau d’Ossona et ses environs ont un charme fou à cette période de l’année. Le vert éclatant des près contraste avec les chalets aux façades brunies par le soleil. La passerelle à elle seule est une invitation à traverser ses hameaux d’un autre temps ! Le vallon, mystérieux et sauvage. se révèle avec quelques trésors en chemin.

MAI Le tour des villages et hameaux du Val des dix une randonnée au fil de l’eau et une traversée hors du temps entre villages et mayens. Au départ d’Hérémence, on s’enfonce dans une nature sauvage pour rejoindre les mayens de la Tsaumette, puis Mâche, Riod, Ayer, Prolon et retour à Hérémence.

JUIN Lac d’Arbey : La Dent Blanche se reflète dans les eaux du lac, les vaches d'hérens prennent ici leur premier bain lors de la montée à l'alpage, quelques mayens, des fleurs sauvages, l'endroit est idyllique et offre un avant-goût d'été. Randonnée de 2 h 30 en boucle au départ d Evolène. Une autre option est de prendre le bus postal, arrêt Les Farques sur la ligne d’Arolla et de randonner en balcon jusqu’au lac et retour Evolène. De fin juin à début novembre, une expo en plein air est installée sur ce parcours.

JUILLET Les alpages : en juillet, la vie à l’alpage reprend ses droits. Les troupeaux sont sur les hauts, les buvette d’alpage nous régalent de leurs produits du terroir. Les navettes estivales permettent de belles randonnées panoramiques d'alpage en d'alpage.

AOUT Les gouilles d’Essertze : accessible depuis Thyon 2000 en 1 heure de marche seulement. Un ensemble de petits lacs au caractère sauvage et une vue panoramique à couper le souffle. Un spot exceptionnel à admirer autant qu'à préserver.

SEPTEMBRE Sentier des bouquetins : l'incontournable rando en boucle au départ de la Grande Dixence. En septembre, le lac atteint un niveau élevé et la végétation se pare des premières couleurs automnales. Je conseille de commencer par la Cabane de Prafleuri puis Col des Roux. Du col, on profite d’une vue plongeante sur le lac et les glaciers puis retour le long du lac accompagné du sifflement des marmottes.

OCTOBRE Lac bleu : un must très prisé toute l'année. Octobre est ma période préférée. Le calme est de mise, les mélèzes commencent à jaunir, les cimes se reflètent dans les eaux cristallines, la lumière est splendide. Qu’il est agréable de faire un pic-nic dans une atmosphère paisible d’arrière-saison automnale.

NOVEMBRE Volovron : un des plus beaux panoramas de la vallée. On part de la Crettaz d’Eison, un petit air de bout du monde et en 1 heure de marche, on atteint Volovron avec vue panoramique sur la Dent Blanche, le glacier et la forêt de mélèzes jaunis.

DECEMBRE Pralong : ma madeleine de Proust. Dès les premières chutes de neige, Pralong retrouve son caractère nordique, un air de Laponie règne au fond du Val des Dix. Chaque année, c’est ma première balade enneigée le long de la Dixence qui coule, jusqu’au plateau de Tsippis et ses quelques chalets.


Vous savez tout ou presque de mes randos préférées au fil des mois. Et vous, quelles sont les vôtres ?!

6 vues0 commentaire