Rechercher

Valais : le pays où les vaches sont reines

Vous connaissez surement la Salers, l'Aubrac, la Charolais, l'Abondance… mais connaissez-vous les vaches d'Hérens, la race emblématique du Val d'Hérens, la vallée, le pays où les vaches sont reines !


Les Vaches d'Hérens


Ici, les reines, ce sont les vaches d'Hérens. Elle sont et font la fierté du Val d'Hérens, leur berceau d'origine, du Valais tout entier et même au delà de nos frontières. Vache noire à cornes, c'est une solide montagnarde à courtes pattes. Une costaude de presque 800 kg de muscles. Robuste et rustique, elle tient sa singularité par son caractère "bagarreur". Elle se livre à des luttes cornes à cornes.

Mais pourquoi luttent-elles ? Elles luttent de manière naturelle pour établir une hiérarchie entre elles et déterminer la chef de troupeau. Dès leur plus jeune âge, elles se chamaillent la première place et il n'est pas rare de voir les génissons se bagarrer et assister à leurs premiers duels dans les prés. C'est dans leurs gênes ! Combattantes mais tellement attachantes, elle révèle un caractère doux et docile avec l'humain. Elle sont un symbole de fierté des habitants qui la choye et la bichonne. La vache d'Hérens, c'est l'animal de compagnie des gens d'ici. Homme, femme, jeunes, moins jeunes, ils possèdent 1, 2, 3 ou 4 vaches d'hérens... par passion. Elles portent toutes un petit nom, Bijou, Rebelle, Shakira, Altesse, Marquise, Saphir et sont les trésors de leurs propriétaires. Montez à l'alpage lors de la rentrée des vaches et vous comprendrez cette tendre complicité qui se tisse entre la vache et son propriétaire. L'hiver, elles sont à l'étable, vous pouvez leur rendre une petite visite dans les fermes et étables avoisinantes. En mai, elles rejoignent les prés avant de monter à l'alpage pour une joyeuse colonie de vacances d'été. Voici quelques moments clés pour rencontrer nos vaches d'Hérens.


Le mélange

Au printemps, après avoir passé un hiver confiné, les vaches sortent de leur étable. Le propriétaire procède au mélange du troupeau. Elles vont s'affronter instinctivement afin de déterminer la dominante du troupeau. Ces mélanges se déroulent souvent de manière confidentielle dans le courant du mois de Mai.


Les combats de Reines

Le printemps marque aussi la saison des combats de reines. Les syndicats d'éleveurs organisent des matchs. 6 matchs qui se déroulent dans différents lieux du Valais entre Mars et Avril. Les éleveurs amènent leurs plus belles bêtes, les plus belliqueuses qui vont s'affronter sous l'oeil d'un jury expert. Le dernier combat de la saison se déroule dans l'arène des Haudères fin Avril. Puis, les meilleures vaches se retrouveront à la grande finale organisée en Mai près de Sion avec parfois près de 30 000 spectateurs pour admirer leur force combattive dans l'arène avec une atmosphère électrique. Tout un week-end à la gloire de la vache d'Hérens dans une ambiance des plus singulières. Les reines sont les stars du petit écran avec la manifestation retransmis en direct sur la TV suisse. La grande gagnante sera dans toutes les manchettes du lendemain ! Un événement populaire qui rassemblent les passionnés de la race d'Hérens et pas que !

Une grande fête populaire avec une ambiance digne d'une finale de coupe du monde de football avec pour objectif, l'idée de rassembler et fédérer autour de ces vaches si singulières. Assister à l'un de ces match est un rendez-vous à faire au moins une fois dans sa vie pour comprendre tout l'engouement qu'il peut y avoir autour de cette race. C'est l'occasion de rencontrer et échanger avec les éleveurs, de vivre leur passion et ressentir leur immense fierté et amour pour la vache d'Hérens.


Les inalpes

Mais revenons à la tradition. Au delà de ces combats organisés, il y a une vraie tradition alpestre, les inalpes. L'inalpe, c'est le moment où les troupeaux vont se retrouver sur l'alpage, regroupant 100 à 150 bêtes. En juin, les vaches quittent les prés et rejoignent l'alpage où elles passeront tout l'été avant de redescendre en Septembre. Un rendez-vous intimiste en famille où 3 générations se rencontrent à l'alpage et admirent fièrement la beauté et le comportement des vaches. Dans un décor naturel, les vaches vont s'affronter pour élire la Reine de l'alpage. Il y a les passives et les lutteuses. Les cornes s'entrechoquent, le son des cloches retentit à travers la montagne. A l'issue de la saison, la reine de l'alpage sera désigné, une reine de beauté, de prestige qui fera la fierté de son heureux propriétaire. Un jour d'inalpe, c'est un jour très attendu pour les amoureux des vaches d'Hérens, comme le Noël des enfants ! Chaque alpage du Val d'Hérens a son inalpe et chaque année, je profite de ces journées particulières, ces rendez-vous d'initiés à l'alpage, à Mandelon dans le Val des Dix, à Chemeuille au dessus d'Evolène, à Thyon, à l'Etoile, Novelett avec le troupeau des amis Edith et Patrick ou encore la montée à l'alpage d'Arbey avec la famille Pannatier.


Un moment de convivialité et une tradition ancestrale qui continue de réunir toutes les générations le temps d'une journée. Un rendez-vous que je ne manque sous aucun prétexte.


Envie d'assister à un mélange, une inalpe de manière privilégiée, consultez le programme YoupiTrip

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Au Val d’Hérens, on peut dire que tous les villages ont su conservé leur caractère authentique : Mase et ses chalets de bois brunis par le soleil, Saint-Martin et son chapelet de hameaux, Mâche et son

Connaissez-vous la plus petite bibliothèque du monde ? Bon, rien n’est prouvé mais j’ai envie de croire que c’est bel et bien la plus petite au monde. C’est en tout cas à mes yeux la plus insolite et