Rechercher

Arolla, un village-station d'altitude au pied des glaciers


Arolla, haut lieu de l'épopée montagnarde du 19 ème siècle séduit les amoureux de montagne depuis plus d'un siècle. Cap sur Arolla !


"Arolla jouit, au moins au même titre qu'Evolène, de la faveur des étrangers. Il le doit d'abord à des avantages climatiques puis à sa situation à la porte des glaciers et au centre des sommités les plus renommées de cette partie des Alpes valaisannes. " comme le décrit l'écrivain Solandieu dans le guide touristique du Val d'Hérens.


Au pied des glaciers, Arolla nous plonge immédiatement dans un décor de montagnes, au plus près des prestigieux sommets : le Mont-Collon, le Pigne d’Arolla, l’Aiguille de la Tsa. Niché au fond du Val d'Hérens, Arolla est facilement accessible toute l’année par la route, que ce soit en voiture ou grâce au mythique bus postal. Du haut de ses 2000 m. d'altitude, le village-station distille ses charmes discrets au fil des saisons.


En hiver, c'est le terrain de jeu parfait pour les inconditionnels de grands espaces enneigés et les adeptes de ski de randonnée. Aux prémices de l’hiver jusqu'aux douceurs printanières, les amoureux de l'or blanc se donnent rendez-vous ici. Lorsqu' Arolla s’habille de sa parure hivernale. les paysages immaculés de blanc invitent à la méditation. Aux premières neiges, je m'émerveille de ce décor hivernal comme si c'était la première fois et me balade le long de la rivière à travers les hameaux d’Arolla : Monta, Pramousse, Satarna. La rivière se fraye un passage au milieu de l’épais manteau de neige. Des cimes enneigées, des mayens brunis par le soleil, il règne une ambiance féerique dans ce fond de vallée. Si vous avez des envies de grand blanc jusqu’au dernier souffle de l’hiver, pas d’hésitation, Arolla est la destination préférée des contemplatifs comme moi !


Et ne manquez pas une pause à La Chotte, l'une des plus belles terrasses d'hiver.



En automne, Arolla se pare d'or avec ses mélèzes jaunis et sa forêt d'arolles. On y vient, respirer le parfum des arolles, photographier les mélèzes en feu sur fond de cimes enneigées. Un week-end automnal au Grand Hôtel Kurhaus, c'est le luxe de la déconnexion avant les festivités de fin d'année.


En été. Arolla est l'eldorado des randonneurs en offrant d'infinies possibilités de randonnées à la découverte des cabanes d'altitudes, des alpages fleuris ou de l'incontournable lac bleu. Quelque soit la saison, il y a un lieu tout en discrétion que j'aime particulièrement : la forêt de mélèzes et d'arolles derrière l'hôtel Kurhaus. Entre l'eau qui ruisselle, les plateaux alpestres, la forêt d'arolles, la vue sur les sommets, cet endroit est un pur enchantement où règne une atmosphère à la fois féerique et méditative.

Eté, automne, hiver, je ne me lasse de mes promenades solitaires au coeur de cette forêt magique.



Et si comme moi, vous aimez chiller à la montagne, installez-vous face au Mont-Collon sur la terrasse du Grand Hôtel Kurhaus et profitez du silence, du décor...et plus encore !


3 vues0 commentaire