Rechercher

Valais : balade au fil de l'eau le long des bisses

A la découverte des bisses


Les bisses, kesako ? Ce sont des canaux d’irrigation, véritable symbole du patrimoine Valaisan révélant un pan d’histoire des siècles passés. Le climat sec du Valais a obligé les habitants à construire ces « aqueducs ». Le principe, aller chercher l’eau des torrents glaciaires au fond des vallées pour l’amener dans les prairies, vergers, vignobles et alimenter les terres dédiées à la vie agro-pastorale. Les plus anciens bisses remontent au XIIIè siècle, il en aura fallu du courage à nos ancêtres pour construire de tels canaux. Aujourd'hui, même si certains sont encore utilisés dans leur vocation première, les bisses sont devenus d'agréables sentiers au fil de l'eau. Creusés à flanc de coteau, suspendus ou sculptés dans la roche, il existe plusieurs centaines de bisses et bon nombre offrent de belles randonnées aux paysages variés.


Pour moi, il y a 2 belles périodes pour arpenter les bisses du Valais : le printemps et l'automne. L'hiver, ils sont souvent impraticables et en été, je préfère prendre la fraicheur de l'altitude. Il fait parfois chaud, très chaud sur les bisses des collines sédunoises. Aux premiers jours du printemps, les bisses de Sion le long des grands murs de pierres sèches font partie de mes premières balades printanières tandis qu'à l'Automne, ils offrent des buts de promenades variées, au coeur des forêts de mélèzes ou du vignoble flamboyant. Du Printemps à l'Automne, le chant de l'eau, l'atmosphère paisible, les couleurs changeantes, la diversité des paysages sont autant d'invitation à parcourir les bisses du Valais avant l'arrivée de l'hiver.


Partons à la découverte de mes bisses préférés.

  • Grand Bisse de Vex

Construit au XVème siècle, il a été complétement réhabilité et est entièrement en eau sur ses 11 km de distance. Des Mayens-de-Sion à Veysonnaz, il traverse une forêt de mélèzes bordée de villas-chalets des années 1900. Un café d’un autre temps où s'arrêter à l'ombre des mélèzes. Des chapelles disséminées ça et là. Des bancs pour contempler. Ce bisse est un pur enchantement sur toute sa longueur, et qui plus est, accessible en fauteuil roulant. Préférence : Automne


  • Bisse de Tsa Créta

Sur l'autre versant du Val d'Hérens, au dessus des Mayens de Mase, le bisse de Tsa Crêta remonte au XIVè siècle. Le sentier pédestre se faufile dans une forêt de mélèzes et mène jusqu'à la prise d'eau à 1775 mètres. Un univers de quiétude à proximité du joli village de Mase et la possibilité de faire un parcours en boucle en passant par la forêt magique du Rimble. Assez peu connu du grand public, ce bisse est un d'un charme bucolique.

Préférence : Automne


  • Bisse de Clavau

La ville de Sion, capitale du Valais, compte également quelques bisses en vignoble, celui de Clavau est un must. Construit vers 1450, il surplombe la plaine du Rhône, un balcon plein sud. Le chemin longe d’imposants murs de pierres sèches avec un spectaculaires vignoble en terrasse. On dirait le sud avec une végétation typiquement méditerranéenne. Un paysage d’une incroyable beauté à travers le vignoble. Le début se fait face au panorama du Val d’Hérens et tout au long, on découvre quelques sommets des Alpes Valaisannes. Sur le parcours, des guérites de vignerons ont été réhabilités en buvette pour déguster quelques crus et mets terroir. Préférence : printemps


  • Bisse de Baar

Au printemps, ce bisse permet de traverser les champs d'abricotiers avec une vue panoramique sur la plaine du Rhône.

  • Et puis…

Il y a ceux qui vous conduiront au pied des glaciers tel le bisse du Trient. Ceux qui vous feront monter l’adrénaline avec leurs passerelles suspendues comme le mythique bisse du Torrent-Neuf ou qui traversent des parois vertigineuses comme le bisse du Rhô. Ou encore le tranquille bisse du Tsittoret qui vous dévoilera une vue panoramique sur les sommets alentours et qui vous conduira au creux d’un cirque de cascades.

Il y a aussi les discrets à l'image des bisses du Val des Dix, que j'arpente inlassablement lorsque je suis au mayen. Les bisses d'Euseigne et d'Ernaya au caractère sauvage sont un véritable hommage au temps passé avec un sentier entre mayens et forêts.

Des centaines de parcours à travers toute la région du Valais. De quoi satisfaire toutes vos envies de balade sur les bisses du Valais.


Avez-vous déjà entendu parler des bisses du Valais ? Ces sentiers historiques mériteraient sans nul doute une place au Patrimoine Mondial de l'Unesco.


Savez-vous qu’il existe ce même principe « d’aqueduc pédestres » ailleurs... dans les iles Cap-verdiennes ou Madère, appelés les Levadas ?

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Au Val d’Hérens, on peut dire que tous les villages ont su conservé leur caractère authentique : Mase et ses chalets de bois brunis par le soleil, Saint-Martin et son chapelet de hameaux, Mâche et son

Connaissez-vous la plus petite bibliothèque du monde ? Bon, rien n’est prouvé mais j’ai envie de croire que c’est bel et bien la plus petite au monde. C’est en tout cas à mes yeux la plus insolite et