Rechercher

Visiter Sion : capitale du Valais

Dernière mise à jour : 3 sept.

Amoureuse du Val d’Hérens et ses pittoresques villages alpins, j'en oublierait presque de vous parler de Sion, capitale du Valais. Sion, ville de la plaine du Rhône, porte d'entrée pour le Val d'Hérens, ville entre vignes et cimes enneigées. Baignée de soleil, c’est sans nul doute la plus belle cité du Valais avec son vignoble en terrasse, ses bisses et sa vieille ville.




La vieille ville de Sion

Son caractère méridional lui donne des airs de petite Italie, ou de Provence. Il suffit de s’y rendre un jour de marché et s’installer sur une des nombreuses terrasses pour ressentir cette ambiance aux accents du Sud. Le centre historique, au charme indéniable déroule près de 7000 ans d’histoire. Une balade découverte en 14 points permet de pénétrer au cœur de l’histoire avec ses bâtiments et édifices remarquables. Prenez le temps de flâner, de déambuler à travers ses rues et ruelles médiévales. Jardins et courettes fleuries, vieilles portes et enseignes, façades colorées, places pavées… Tout est beau, d’un charme bucolique où il fait bon se laisser aller à la contemplation. Soyez curieux et peut-être tomberez vous nez à nez devant quelques trésors : une traboule, une fresque, un jardin au cœur de la ville.


Un conseil, profitez de ces lieux en ambiance printanière lorsque les cerisiers sauvages sont en fleurs et avant que les températures caniculaires ne sévissent. Une explosion de couleurs réveille et révèle la vieille ville.




Montez jusqu’à Valère et Tourbillon, les incontournables de la vieille ville qui s’offre comme un belvédère sur la ville. Au-delà des vestiges du château de Tourbillon, le panorama y est absolument sublime. L’effort est à la hauteur de la récompense. Côté Valère sur l’autre colline, une chapelle, une basilique et des années d’histoire. En chemin, vous passerez devant l’ancien pénitencier de Sion, aujourd’hui réhabilité en musée. Même si vous n’êtes pas fan de musée et quelque soit la thématique de l’exposition, la visite dans ce lieu atypique vaut la peine.




Entre la vieille ville du bas et la colline d’en haut, cette randonnée urbaine prendra aisément 3 bonnes heures pour une immersion totale. Toute l’année, l’Office du Tourisme organise des balades guidées avec un esprit terroir et ouvre des lieux secrets. Une autre manière originale de visiter la ville est une balade littéraire, casque audio sur les oreilles, on embarque pour une balade auditive sur les pas d’auteurs valaisans avec leurs regards et leurs récits sur la ville. Une escapade poétique pour découvrir autrement. Contactez la médiathèque aux Arsenaux de Sion.


Le vignoble sédunois et ses bisses

L’autre atout de Sion, c’est son environnement. Aux portes de la ville, en quelques minutes à pied, on se retrouve sur le côteau, transporter au cœur de son vignoble avec ses hauts murs de pierres sèches. On se balade au fil de l’eau le long des bisses, on fait une pause terroir dans les guérites. Il fait vraiment bon vivre dans la capitale valaisanne.


Au fil des années, Sion est devenu une ville d’art et de culture avec ses musées, ses théâtres, ses lieux de culture. Toute l’année, Sion vibre et résonne. Chaque été, elle se transforme en une grande scène ouverte avec de nombreux festivals. La ville s’est métamorphosée au fil des an pour devenir plus alternative, moins «bourgeoise», elle continue sa mutation, son embellissement et cultive aujourd'hui un certain art de vivre avec une riche vie locale. Pour connaitre tous les secrets de la villes, ses lieux branchés, ses tendances, je vous invite à suivre le blog Sion Ma ville avec son carnet d’adresses indispensables pour vivre Sion comme un local !




Si vous ne connaissez pas encore Sion, il est peut être temps de programmer un séjour à la découverte de la capitale Valaisanne et... sa vallée voisine, le Val d'Hérens. De Sion aux pyramides d'Euseigne, un véritable voyage de découvertes et c'est encore mieux lorsque c'est TF1 qui en parle !




4 vues0 commentaire